Nom
Mail
URL
Comments
Doc.Fusion | 26 Fevrier 05 @ 02:27 | [www]
fufufu
Bleu | 25 Fevrier 05 @ 21:19
Ah non, hein, tu vas pas commencer avec moi !
Doc.Fusion | 25 Fevrier 05 @ 10:26 | [www]
Bleu, tu bois trop. ^^
24 Fevrier 05 @ 21:08
Bleu : 1 / Sociabilisation : 0
Hier soir, sur les louables invectives de Matthieu, j'ai fait des efforts pour me sociabiliser, en me rendant à une soirée thématique où ledit Matthieu devait faire découvrir un peu de strasbourg à un groupe d'amis japonais, et où par la même occasion, Yog devait faire de même avec ses collègues de formation, et le reste de la troupe devait faire une apparition, au moins épisodique. Plein de gens inconnus, ca c'est une bonne occasion de sortir de chez soi.
Sauf qu'il y avait un truc qui puait à mort, c'est que ca commençait aux Brasseurs. Note pour ceux qui ne connaissent pas les Brasseurs : Il s'agit d'une micro-brasserie qui propose de la bière de qualité moyenne mais à un prix défiant toute concurrence en période d'happy hour (encore faut il ne pas être très regardant sur la qualité), le tout agrémenté de tartes flambées (les pizzas alsaciennes) à un prix aussi ridicule que leur garniture. Donc un endroit ou on bouffe et picole beaucoup et vite.
Bon, j'ai tenu les brasseurs sans trop de problème, j'ai sorti les quelques phrases que je connais en japonais, quelques références musicales qui ont emerveillé mes nouveaux amis, bref, ca allait bon train, sauf que bon, forcément, la conversation était pas très poussée. J'ai quand même chanté Saint Seiya en choeur avec Koji, ca a du effrayer un certain nombre de non-japonais.
Passé 19h30, suite à une requisition du caveau des Brasseurs pour une session parlementaire, on est parti dans un bar proche où on ne risquait pas d'être bousculés dehors. C'est là que les litres des Brasseurs ont commencé à faire effet. J'avoue avoir un peu du mal à recadrer tous les évenements de la soirée, mais je sais que deux jeunes collègues de Yog ont essayé de me caser avec une autre collègue célibataire (intention que je ne saurais condamner, cependant je pense avoir laissé une impression assez pitoyable...), je sais que j'ai encore bu beaucoup de bières, je sais qu'à un moment j'ai failli m'endormir au toilettes (quelqu'un m'a tenu eveillé en me parlant, je crois que c'était Rémi... Merci), je me souviens du coup m'être barré vite fait vu que j'avais pour objectif de dormir dans un lit et pas au fond d'un caniveau (la suite me donna raison, vu que j'ai dormi dans le Tram... Merci au conducteur qui m'a reveillé au Terminus) ; je me souviens être arrivé ce matin au boulot avec une gueule de bois monstrueuse... J'ai pas fait illusion très longtemps. Pas plus qu'hier soir, en fait.